Les Tiques: Devez-vous protéger votre chien et/ou votre chat?

Les tiques sont un véritable fléau et sont devenues endémiques au Québec. Il en existe plusieurs espèces dont entre autre : Dermacentor variabilis, Rhipicephalus sanguineus, Dermacentor andersoni, Ixodes scapularis (la tique du chevreuil, bien installée au Québec), Ixodes pacificus et Ixodes cookei. Les oiseaux migrateurs peuvent ‘transporter les tiques d’une région à une autre ce qui explique pourquoi on en retrouve à plusieurs endroits. Avec les fluctuations de température que nous avons au Québec les tiques peuvent être actives de mars à décembre d’où l’importance de faire une prévention pour toute cette période.

Les endroits de prédilection des tiques sont bien entendu, les bois, les champs (hautes herbes) et les haies de cèdre, mais ces endroits ne sont pas exclusifs. C’est la chaleur corporelle de l’animal (ou de l’humain) qui passe tout près qui invite la tique à se décrocher de son support et à se fixer sur son hôte à l’aide de ses pièces buccales qu’elle insère dans la peau pour pouvoir se nourrir de sang. Elle peut rester sur son hôte jusqu’à 2 semaines durant puis retourne dans l’environnement pour pondre ses œufs.

Les tiques peuvent transmettre de nombreuses maladies (fièvre pourprée des montagnes Rocheuses, l’ehrlichiose, l’anaplasmose et la babésiose pour ne nommer que celles-là), mais la plus connue est sans aucun doute la maladie de Lyme. Les signes cliniques chez le chien sont en général des douleurs articulaires associées à des boiteries intermittentes, de la fièvre, une diminution de l’appétit et peut parfois atteindre les reins et provoquer une glomérulonéphrite (atteinte rénale). Nous pouvons procéder à un dépistage sanguin pour diagnostiquer la maladie de Lyme. Ce test est disponible sur place. Lorsque le test s’avère positif, un dosage des anticorps est recommandé en laboratoire pour évaluer l’ampleur du problème et la nécessité ou non de traiter la maladie.

La prévention est recommandée et le vaccin de Lyme peut également être administré selon le cas. Les produits préventifs se retrouvent sous forme de fioles à appliquer sur la peau à chaque mois ou en comprimés administrés oralement au mois ou aux 3 mois. Discutez avec votre vétérinaire à savoir quel produit vous conviendrait le mieux selon le mode de vie de votre chien et de la pertinence d’administrer le vaccin contre la maladie de Lyme. Le vaccin n’exclue pas la prévention puisque comme mentionné plus haut, les tiques peuvent transmettre beaucoup d’autres maladies.

Il y a maintenant certains rares cas de chat atteint par des maladies transmissibles par les tiques. Nous suggérons donc fortement la prévention pour les chats qui vont à l’extérieur. Un produit sous forme de fiole à appliquer la peau est maintenant disponible. Parlez-en à votre vétérinaire.