Prévention des problèmes urinaires chez le chat

Les maladies des voies urinaires inférieures félines (MVUIF) sont l’un des cas de consultation les plus fréquents. Plusieurs causes sont possibles, mais il y a quand même des plans sur lesquels vous pouvez intervenir.

Le premier : la consommation d’eau. Les félins étant des animaux désertiques à la base, ils ne sont pas programmés pour boire beaucoup d’eau, leur apport principal provenant des proies qu’ils tuent. Nos chats ne font pas exception à la règle donc il en revient à vous de vous assurez qu’ils boivent assez.

  • Toujours fournir de l’eau fraîche. La fontaine d’eau est idéale pour stimuler un chat à boire, elle peut augmenter jusqu’à 40% sa consommation d’eau.
  • Plusieurs types de bol sont disponibles sur le marché. Les bols en céramique ou en inox sont idéaux puisqu’ils se nettoient bien et n’encouragent pas la prolifération bactérienne. Les chats préfèrent en général les bols assez larges car leurs moustaches ne touchent pas au rebord.
  • Il se peut que votre chat préfère boire directement au robinet. Assurez-vous de laisser l’eau couler quelques fois par jour pour qu’il puisse se désaltérer.
  • Certains chats sont très difficiles et refuseront de boire autre chose que de l’eau de source. Vous pouvez vous procurer un filtre de type Brita pour satisfaire les exigences de minou.
  • La température de l’eau est aussi un facteur important. Certains chats préfèrent l’eau à la température de la pièce, d’autres la préfèrent plus froide. Faites des essais et voyez ce qu’il aime le plus.
  • Pour le goût, quelques gouttes du jus de thon ou de saumon peuvent encourager un chat à boire plus.

Le deuxième : la nourriture. Elle doit être de haute qualité et idéalement en canne. C’est ce qu’il y a de mieux pour les chats tout simplement parce qu’elle amène un apport d’eau supplémentaire et peut donc contribuer à réduire les risques de maladies des voies urinaires.

Le troisième : maintenir un poids santé pour éviter que des replis de peau gène le toilettage de la région périanale et que des bactéries s’accumulent dans les replis puis remontent vers les voies urinaires et crée une infection.

Finalement, diminuer le stress au maximum en ayant une routine pas trop changeante, en enrichissant l’environnement de votre chat (arbre à chat, poteau à griffes, tablettes aux murs, cachettes diverses), en stimulant votre chat par le jeu et en fournissant de l’enrichissement alimentaire également (stations alimentaires interactives diverses).